Valentine a les pieds bleus : le bleu mis à l’honneur mais pas que…

Vous aimez le bleu ? Cette couleur ne vous laisse pas indifférent ? Vous n’êtes pas d’accord avec l’idée reçue que c’est une couleur réservée aux garçons ou tout autre cliché sexiste ? L’album illustré Valentine a les pieds bleus est fait pour vous ! Suivez-moi, je vous raconte…

valentine a les pieds bleus

L’histoire

Pour mon plus grand plaisir et celui des enfants, les éditions Privat m’ont à nouveau fait confiance pour présenter un nouvel album de Michel Pastoureau, illustré par Laurence Le Chau. Après Suzanne préfère le rouge que je vous partageais >ici<, voici Valentine a les pieds bleus : La petite Valentine choisi de belles chaussures bleues pour aller à un mariage.

valentine a les pieds bleus les belles chaussures

Tellement contente de son choix, elle les garde aux pieds pour aller jouer au foot avec sa copine et une bande de garçons au parc… Lorsqu’il se met à pleuvoir, le cuir déteint et ses pieds deviennent bleus !!! Sa copine trouve ça trop chouette ! Tellement chouette qu’elle se peint les pieds en bleu également, avec de la peinture qu’elle a eue chez l’oncle de Valentine  -un peintre farfelu, amoureux du bleu, qui souhaitait leur faire mieux connaitre cette couleur.

Le plus pour la tête : la réflexion

Vous l’aurez compris, Valentine a les pieds bleus se place aussi en tête de mes livres chouchous qui cassent le sexisme ancré dans les mentalités ! Non le bleu n’est pas réservé aux gars, d’ailleurs le petit frère de Valentine n’aime pas cette couleur, il préfère le jaune.

valentine a les pieds bleus le petit frère

Et le foot ! Ici les filles jouent à fond les ballons avec d’autres enfants, elles savent ce qu’est un penalty et ne se laissent pas marcher sur les pieds (même s’ils sont bleus !)

valentine a les pieds bleus le foot

Et puis dans un autre domaine, on apprend aussi des tas de choses sur la peinture auprès du personnage de l’oncle de Valentine. Il explique les couleurs primaires, les mélanges pour obtenir d’autres couleurs, le choix du bleu dans certains drapeaux… A la fin de l’histoire, il y a 2 pages documentaires sur le bleu ! En fait, ça s’explique par le premier amour de l’auteur ! Michel Pastoureau est un historien, spécialisé dans la symbolique des couleurs.

valentine a les pieds bleus histoire de la couleur

Après la lecture de cet album, on peut tout à fait proposer une activité peinture autour du bleu, c’est un bon support ! J’aime beaucoup quand on peut faire ce genre « d’extension » après une lecture. Et les enfants aussi. Bon faut juste bien faire attention pour qu’ils ne se peignent pas les pieds en bleu Mouahahaha ! (Je rigole mais c’est tout à fait le genre de Bébéchouquette !!!) Encore que… après tout… on peut tout à fait partir dans un délire d’empreintes de pieds. Allez soyons fous ! Je me lance… Je reviens !

valentine a les pieds bleus pour de vrai !

valentine a les pieds bleus le tableau

Mouahahahaha ! On a bien rigolé !

Le plus pour les yeux : les illustrations

Comme dans l’ouvrage précédent, les illustrations de Valentine a les pieds bleus sont d’une grande qualité. J’adore son travail sur la couleur, ça colle parfaitement avec ce que veut faire passer l’auteur ! L’éditeur a fait un bon boulot de les faire matcher ces deux-là ! Il y a vraiment une étude de la couleur derrière (enfin c’est ce que je ressens !) et j’aime les différentes techniques utilisées comme ici lors de la découverte des pieds bleus, les ronds qui symbolisent les gouttes de pluies qui s’écrasent au sol sont top !

valentine a les pieds bleus

Avec Laurence Le Chau, la peinture est mouillée, grattée, projetée… Et puis j’adore les trombines des personnages avec leurs bonnes joues rouges comme le petit frère ou l’oncle de Valentine :

valentine a les pieds bleus la table

(J’adore l’état de la table !!! Les enfants en mettraient-ils partout en mangeant ??? 🤣🤣🤣)

Encore un bel ouvrage de ce duo que je vous recommande, il plait aux enfants, il me plait, il transmet des valeurs discrètement et il est vraiment beau à regarder ! En fait c’est le troisième livre de ce binôme, le premier s’intitule Pierre n’a plus peur du noir, je vais me l’acheter au plus vite, sans hésitation, je suis sûre qu’il va nous plaire aussi. Et détail amusant, les personnages principaux de ces trois titres portent des prénoms de ma famille ! J’espère qu’ils en feront d’autres, pour voir si cela se confirme ahahah ! S’ils déclinent toutes les couleurs j’en serais ravie, mais ils vont peut-être s’en tenir aux couleurs primaires rouge, bleu… le prochain sera-t-il jaune ??? 

Cet article est ma participation de la semaine au rendez-vous blog

« Chut les enfants lisent »

organisé par devine qui vient bloguer.